Maxenss

Pop décomplexée | Nîmes / Paris (FR)
Contact booking : anthony@furax.fr


(c) Alice KONG

 

Maxenss, de son vrai nom Maxence Lapérouse, est un artiste touche-à-tout.

Impossible de coller une étiquette à ce véritable OVNI qui, depuis quelques années, s’empare de tous les formats d’expression : que ce soit sur Youtube, à la télévision ou un micro dans les mains, Maxenss surprend sans cesse. S’il est habité par une forme de nostalgie qui ne le quitte jamais vraiment et nourrit son travail, son regard est pourtant bel et bien tourné vers l’avenir.

 

C’est avec ses amis de lycée que le jeune nîmois débute dans la musique. Comme une révélation, Il vit ses premiers amours avec la scène grâce à son groupe FYSH, pour lequel il écrit en anglais, et qui lui permet de fouler les planches de nombreuses salles de sa région d’origine.

 

Mais très vite, Maxenss ressent le besoin de s’exprimer différemment, et de creuser les différentes facettes de sa personnalité. Il se forme au montage vidéo, crée sa chaîne Youtube, et poste dans la foulée ses premiers contenus. Entre sketchs, reprises de célèbres chansons ou compositions originales, le grand public découvre un artiste hybride, dont la communauté ne cesse alors de grandir.

 

C’est en septembre 2016 que sa chaîne explose, grâce à la Chanson de la démonétisation, qui compte aujourd’hui plus de 13 millions de vues. Cette vidéo fait suite à la décision de Youtube de mettre fin à la monétisation des contenus à caractère grossier : en s’emparant de cette actualité, Maxenss propose un morceau uniquement composé d’insultes, des plus banales aux plus loufoques. En parvenant à allier un humour déjanté, un style visuel léché et une production impeccable, il pose alors les bases du style qu’on lui connaît aujourd’hui et qu’il développe sur sa chaîne.

 

Fort de ce succès, il n’est pas question pour Maxenss de se reposer sur ses lauriers, et c’est l’occasion pour lui de brouiller à nouveau les pistes en écrivant ses premières chansons en français, toujours teintées d’une douce mélancolie, toujours un peu folle et toujours colorée. Il fait également ses premières apparitions à la télévision : dans l’émission Crac Crac, sur Canal+, où il assure la partie musicale, ou encore dans La France a un incroyable talent, qu’il marque de sa prestation d’acteur délicieusement lunaire.

 

Mais on le connaît aussi pour l’EP commun enregistré avec le groupe de rap nîmois VSO, qui a donné lieu à une tournée d’un an et demi, le « Southcoaster Tour ». Sillonnant la France à la rencontre d’un public toujours plus nombreux, il acquiert la certitude que l’aventure ne s’arrêtera pas là.

 

Du haut de ses 24 ans, Maxenss est sur tous les fronts et a à son actif un grand nombre de projets, tous plus variés les uns que les autres. S’il y a bien une chose qui les rassemble, c’est l’authenticité et le cœur qu’y met le jeune homme. Fort de toutes ces expériences, et un de ses pulls en laine bariolé sur les épaules qu’il arbore fièrement, il attaque 2019 avec son premier projet musical en solo. Ce que l’on sait, c’est que Maxenss va se livrer. Quant à l’art et la manière de le faire, à vous de le découvrir.

 




en savoir +
Prochaines Dates